Mes méditations

Mala de méditation

Écris le 10 juillet 2021 par Myka-L Goslin

Le mala de méditation est utilisé depuis plus de 3 000 ans.

Mala signifie guirlande, collier ou chapelet hindou et bouddhiste. Il est utilisé pour la récitation des mantras, qui sont une forme de prière ayant des pouvoirs spéciaux qui permettent d'atteindre un stade supérieur de conscience et de guérir les blessures de l'âme, entre autres. Le traditionnel AOM est un exemple de mantra qui agit sur l'énergie vital et qui aide à clarifier l'esprit.

Traditionnellement, il contient 108 perles de différentes essence de bois, comme le bois de santal.

Mala traditionnel

Chez les bouddhistes, il est utilisé lors de prières et sert à compter les récitations de mantras. Il peut être constitué de bois, de verre, de pierres semi-précieuses ou en os. Il est constitué de 108 perles pour les 108 épreuves que Bouddha a dû subir pour atteindre l'illumination.

Chez les hindouistes, il est constitué de perles de différentes tailles en bois d'elaeocarpus, un genre d'arbres et d'arbustes tropicaux et subtropicaux à feuillage persistant. Le simple fait de porter ce chapelet sur soi aurait des vertus spirituelles.

Arbre d'Elaeocarpus

Véritable porte-bonheur, surtout s'il est constitué entièrement de pierres semi-précieuses, dû à leurs multiples bienfaits physiques, psychologiques et émotionnels, le mala est un compagnon indispensable pour les pratiquants de méditation ou d'activité spirituelle, bouddhiste ou non. Les perles des malas favorisent la concentration des récitations du mantra choisi.

Il contient à sa base un "Gourou" parfois appelé "Boudhha", une perle plus grosse que les autres, qui désigne le professeur, celui qui aide à s'élever et à atteindre un niveau supérieur de conscience. Elle constitue le point de départ et d'arrivée dans le comptage des séries de répétition de mantras.

Un mala est un outil sacré. Il n'est donc pas recommander de le prêter ou de le faire toucher à d'autres personnes pour ne pas brouiller l'énergie qu'il contient, vous appartenant.

Comment méditer avec un mala de méditation?

Il y a différentes façons de travailler avec un mala en méditation. On peut faire des demandes, dire des affirmations positives, faire ses gratitudes, réciter des mantras, intentions ou simplement pour vous aidez à compter vos respirations.

Si vous optez pour la respiration, c'est une perle pour une inspiration et une perle pour une expiration.

Avant chaque utilisation, purifier votre mala en le passant au-dessus de l'encens, de la sauge ou du Palo Santo par exemple. Vous pouvez aussi les mettre quelques minutes dans un bol de gros sel ou sur un amas de quartz.

Ensuite, vous pouvez le prendre dans vos mains pour le charger de nouvelle énergie, et le déposer sur votre chakra du cœur, le siège de votre âme lui faisant la demande de profiter totalement de son énergie et de l'infuser de votre énergie aussi.

Voici quelques exemples d'intentions ou d'affirmations pouvant être utilisées pendant la méditation. Bien sûr, c'est personnel à chacun et dépend également de ce que vous vivez au moment de la méditation.

  • Je suis calme dans toutes situations
  • J'ai un travail parfait pour moi maintenant
  • Je suis bien dans mon corps et mon esprit
  • Ici et maintenant
  • Rien est parfait, rien est imparfait et c'est parfait ainsi
  • J'ai confiance en moi, je ferai ce dont j'ai besoin
  • J'accepte qui je suis maintenant
  • etc.

L'important est que se soit toujours dans la bienveillance et positif.

Comment tenir son mala

Avec votre main gauche, la main du cœur, on tient la première perle après le Gourou, entre le pouce et la majeur. Le pouce représente la Terre et le majeur le ciel pour favoriser la connexion avec le ciel et la Terre, donc l'ancrage, l'enracinement.

On travaille toujours avec le mala, vers soi. Lorsque vous faites glisser une perle, ça doit être vers vous et non le contraire. Donc vous commencez avec la première perle après votre Gourou, puis passez à la prochaine, en faisant descendre votre pompon vers vous.

À chaque perle, vous récitez votre mantra, intention ou ce que vous avez décidé de choisir, dans votre tête ou chuchoter, comme vous le sentez. Vous devez toujours conserver la même intention. Ne la changez pas en cours de route.

Une fois arrivé à l'autre bout du mala, vous ne passez JAMAIS par-dessus votre Gourou. Avec vos deux doigts, faites pivoter votre mala pour que le pompon revienne face à vous puis vous recommencez, si vous le désirez.

Pourquoi utiliser un mala?

L'idée est de faire en sorte que notre mental ne se perd pas en répétant notre intention. Une des grosses difficultés dans la méditation est de ne pas partir dans nos pensées. Avec un mala, le fait de se concentrer sur les perles à changer à chaque fois, nous permet de rester concentré sans tomber dans nos pensées quotidiennes.

Méditer avec un mala peut se faire partout, en prenant votre marche quotidienne, en position de méditation à l'endroit qui vous parles au moment de passer à l'action, par exemple.

Le but est d'essayer de rester concentré sur votre intention pendant au moins un cycle (en partant dans la première perle jusqu'à la dernière).

Pour les bouddhistes, si on réussit à faire le tour des 108 perles sans être dérangé par nos pensées, c'est que vous êtes devenu un être éveillé.

Alors voilà!

Fait moi part en commentaire en bas de ton cheminement avec ton mala, je suis curieux!

Partager cet article

Espace commentaires

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
crossmenuchevron-leftchevron-right